Le terrible 15

Quoi ça n’existe pas ? Pourtant j’ai bien l’impression d’y être.

Depuis 1 semaine ou 2, je trouve qu’ il y a vraiment du changement niveau caractère avec Mini.
Elle est dans une phase de tests, de caprices, de crises, de « j’essaye de pousser à bout Maman »…
C’est un peu ingérable, dès qu’elle entend le mot Non, ou qu’on lui refuse le moindre trucs -> Bim une crise, avec le combo pleurs+ énervement (pour l’instant elle en est au coup de boule aux meubles/murs/canapés voir le chat aussi)

Mardi, elle était tellement en colère qu’elle s’est mordu (Oui Oui elle s’est littéralement manger le bras, avec marque de dents comme preuve).
A peine, je la gronde en lui expliquant yeux dans les yeux que ce n’est pas bien ce qu’elle fait, que c’est dangereux, qu’il ne faut pas se mettre au bord de l’accoudoir du canapé, elle se marre, ou elle a un p’tit sourire en coin et bim elle recommence aussitôt derrière (Et bien sur si elle ne recommence pas, on a le droit à une jolie crise avec coup de boule sur le canapé).

C’est un exemple comme un autre, on a le droit à des crises aussi si on ne lui donne pas un gâteau quand elle le demande, quand on ne lui donne pas le portable quand elle le veut, quand elle veut manger toute seule et qu’elle s’en met partout et que du coup on lui retire la cuillère… Bref, c’est un peu à pile ou face, soit elle le supporte bien, soit c’est une crise.

J’essaye de respirer, et de prendre le temps de lui expliquer le pourquoi du comment. Et surtout je ne craque pas, je ne lui donne pas raison à ses crises, et j’utilise la technique du  » je m’en fou que tu hurles tu peux continuer si ça te chante ». Ça marche pour l’instant, mais quand je vois qu’elle n’a que 15 mois, je n’imagine même pas à 2 ans…

132e78e89fce11e3938b12e3e540e43f_8

Ps : Je prends toute technique qui pourrait éventuellement fonctionner

Ps²: J’ai déjà noté tout celle là provenant de chez Babymeetstheworld

Pourquoi j’ai banni la poussette de nos vies

La poussette fait partie du top 5 des achats à faire  pour l’arrivé d’un bébé (Sachant que le lit est le TOP 1 et la table à langer le Top 2). Nous avions aucune idée de ce que nous allions prendre, que ce soit niveau marque, niveau fonction, ou même niveau prix (Ah si ça on savait, on voulait pas que ça nous coûte un bras), nous sommes donc arrivés dans un magasin de puériculture vierge d’informations (Grosse erreur, à ne surtout pas faire).

Après 1 heure de recherche, nous sommes reparti avec une poussette bébé confort Trio Streety plus (Je vous laisse accuser le coup et j’en reparle en dessous).

Le trio est composé d’une poussette, d’une nacelle, et d’un siège auto. Dans l’idée c’est plutôt pas mal, sauf qu’on a jamais utilisé la nacelle, elle était beaucoup trop lourde, et n’était pas du tout pratique et côté place je vous en parle même pas (Vous voyez un tank? Bah pareil). La coque était assez pratique malgré son poids, elle était petite et maniable, on la donc beaucoup utilisé entre voiture et sortie rapide (jusqu’au 3 mois de Mini qui est devenu trop grande pour rentrer dedans).

Les accessoires, c’est fais, passons maintenant au chose sérieuse : La poussette (Mouahahahahah, *rire diabolique*)

Vous voyez un tank ? Bah pareil (Ah merde je l’ai déjà faites celle là):

Elle est très difficile à manier, et n’est pas pratique du tout. Lorsqu’il y a un trottoir, la poussette se bloque et on est obligé à chaque fois de la soulever -> Le truc bien chiant quand tu veux faire une grande promenade en ville (L’avantage c’est que tu fais ton sport en même temps).

– Le frein se bloque tous les 100 mètres (voir moins quand c’est l’homme qui la pousse) et pour tourner, vaut mieux avoir des bras pas trop ramolo pour y arriver (vous pouvez m’appeler Popeye).

Et je ne préfère même pas vous parler des attaches qui ne s’attache pas correctement (naaaan n’insistez pas, je ne dirais rien. Allez Siiii, je balance) en fait, Mini n’est pas du tout en sécurité dès qu’elle tire légèrement, hop ça se décroche (Aaaaaaaaaaaaaaah Angoisse, vérification tous les 10 mètres).

– Les sorties sont devenues une galère pas possible entre freins qui se bloque, vérification d’accroches et Soulevage de roues,

Bref, on a banni la poussette.

P1030369

Les avantages à être un Boulet

Je ne vous le cache plus, je suis un boulet, un vrai de vrai et j’assume totalement cet état de faits. Je comptais faire un article comme quoi mon blog représentait bien mon côté boulet (cf le nom du blog qui ne colle pas du tout avec le thème). Et puis, je me suis dis qu’en fait être un boulet avait pleins d’avantages (si si je vous assure):

Etre un boulet, c’est retrouver un billet perdu au fond d’une poche, d’un tiroir, et/ou d’un sac (Et ça fonctionne aussi avec les bonbons ou les pièces)

Je suis devenu ultra résistante au coup, parfois je me prends un meuble, ou une porte, et je n’ai même pas mal (Appeler moi super warrior )

J’ai trouvé un système pour ne plus jamais oublier mes clés (Je crois qu’en 2013 j’ai du les oublier qu’une ou deux fois)

Je suis presque devenu organiser, maintenant je sais faire pleins de listes (que j’oublie ou que je jette sans faire exprès bien sur)

Le jour où je pense à me coiffer, je suis ultra présentable, c’est jour de fête, over canon, danse de la victoire (Bah quoi ?)

Je connais la ville où j’habite comme ma poche ou presque, du moins j’arrive à reconnaitre un lieu où je me suis déjà perdu.

Et le must du must, le petit dernier, tout le monde t’excuse tout, bah oui ce n’est pas ta faute, tu es un méga boulet.

Je suis sur vous avez trop envie d’être un boulet maintenant .

21019959

Les carnet de Zag

L’homéopathie, Késako ?

Il y a peu j’ai assisté  à une réunion d’information organisée par Boiron à La parenthèse à Lyon. Passer une soirée entourée de 12 blogueurs (oui il y avait voilapapa et le masculin même seul l’emporte :p) dans un lieu kidfriendly c’était vraiment le top !! J’ai passé une super soirée et en plus j’ai appris pleins de trucs grâce à Anne-Cécile Paris, Jean-François Lurol qui travaille à Boiron et Frédéric Voirin qui est médecin.

2270af82884611e3bdf8127ac5eff261_8

Niveau homéopathie… Comment dire .. J’y connaissais rien, à part le china rubra qu’on me filait quand je saignais du nez étant petite, c’est tout ce que j’avais comme infos en ma possession. Et puis de fil en aiguille, j’ai découvert que Camélia était de l’homéopathie aussi, du coup j’avais 2 infos de mon côté, j’étais toute contente de moi (Proverbe du jour = 2 infos c’est mieux que pas d’infos du tout).

De base, je ne suis pas très médicament, je préfère subir que d’en prendre, du moins pour moi; quand ma fille a attrapé la gastro, j’étais en mode flipette et mes 5 heures de dodos ont remercié les médicaments. Et l’homéopathie reste un médicament donc Homéopathie = Médoc = Maman pas super rassurée

L’homéopathie, qu’est ce que c’est ?

C’est un médicament préparé avec des techniques spécifique et qui a des origines végétales, animales, minérales ou/et chimiques (C’est un peu comme la fricadelle, on sait pas trop ce qu’il y a dedans), mélangées avec du lactose et du saccharose, il est principalement sous forme de tubes de granules, même si il n’y a aucun risque d’intoxication (Ultra diluée pour ça), ce ne sont pas des bonbons.

Pour qui ? Pour quoi?

Pour tous le monde, enfants, adultes, femmes enceintes, femmes qui allaites, personnes âges et même les animaux (si si je vous assure). A partir du moment où l’analyse du symptôme est correctement faîte, l’homéopathie permet de trouver une solution personnalisée et adaptée. On ne peut pas tout soigner avec l’homéopathie mais on peut tout accompagner, ex : Angine, gastro etc.. L’homéopathie est vraiment ciblé, 2 personnes peuvent avoir la même maladie mais pas le même traitement, c’est le symptôme qui prédomine qui permet de choisir.

Qui peut me conseiller ?

Votre médecin, votre pharmacien (ou celui du voisin), ou en vous adressant au syndicat national des médecins homéopathes français

Informations en tout genre :

Il existe des règles strictes et réglementées pour garantir la fiabilité, lorsqu’un médicament homéopathique voit le jour c’est qu’il y a eu un long process de validation derrière.

La dilution le plus utilisée est le 9CH (Plus le chiffre est gros devant le CH, plus la dilution est importante.)

8e8eb4d4885011e39ac2124aba1d8069_8

Conclusion:

En résumé, l’homéopathie = Médicament (Même si je l’ai déjà dis, c’est important de le souligner), il faut le considérer comme tel et bien prendre en compte toutes les données qu’on a en main et bien se renseigner avant d’en prendre.

Petit livre remplis d’infos :

1594fa5c903911e3954d1209c511ccd8_8

 

1,2,3, nous irons au bois

Aujourd’hui nous sommes le 18 Février, 18 un des chiffres qui est devenu important dans ma vie comme le 7 et le 16.

Quand on me dit qu’une personne est née le 7, même si ce n’est pas le même mois, je pense à Mini, je pense à l’homme, c’est aussi leur jour. Le 7 de 2 mois différents, c’est aussi un jour important pour eux et pour moi. Ils ont ce chiffre en commun, (même si l’homme boude un peu que Mini lui ait piqué son chiffre) et ça me réconforte de me dire que les 2 personnes que j’aime le plus au monde ont « décidé » de partager le même chiffre.

Le 7, Ce jour où ma vie a changé, ainsi que la leurs et deux fois en plus pour l’homme. Ce 7 qui est devenue aussi important que le 16.

C’est fou comme un simple chiffre peut sonner si juste, être si beau et devenir si important à nos yeux.

Quand on est le 18, je me dis tiens un mois de plus ensemble, un mois de plus à rire, à se prendre la tête, à se faire des surprises, à se construire des souvenirs. Ce mois qui me rappelle qu’ être ensemble c’est tout.

Et puis il y a le 16, ce petit rien glisser par ici, ce 16 qui sonne comme un 7. C’est mon jour, le mien rien qu’à moi et même si c’est puéril de dire ça, je suis contente car c’est le jour où je suis née, où mon nom a été inscrit quelque part, où mon existence a commencé.

Mon chiffre, le leur, le notre, le votre.

Digital tree for your design